Aujourd'hui,
URGENT
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  
Sport: le Burkinabè Sita Sangaré nouveau président de la Commission de Futsal et de Beach Soccer de la CAF. 
Burkina: les agents de santé à base communautaire traînent 12 mois d'arriérés de salaire. 

Photo: Lefaso.net

ECONOMIE

Au 31 décembre 2020, CANAL+BURKINA comptait plus de 350 000 abonnés. Une forte progression due notamment à la détermination des équipes avec à leur tête, Aymé Makuta. C’est cette performance que David Mignot, le «monsieur Afrique» du groupe CANAL+, est venu célébrer à Ouagadougou, en échangeant avec un personnel particulièrement enthousiaste le 22 janvier 2020. 

Le directeur Afrique de CANAL+, David Mignot, a rencontré le personnel du groupe au Burkina le vendredi 22 janvier 2021 à Ouagadougou. Leurs échanges ont tourné autour du bilan du groupe et le nouveau plan devant permettre de récolter encore plus d’abonnés sur le continent africain. 

C’est d’abord le PCA, Mamadou Fofana, qui a exprimé toute sa satisfaction devant cette performance. Il a félicité Aimé Makuta, le directeur général de CANAL+ BURKINA  pour le travail abattu ces quatre dernières années. «C’est un travail scientifique. Il a su mettre en place une organisation pour les structures, pour les hommes, une organisation pour nos relations avec l’administration, avec toutes les communautés. C’est tout cela réuni qui fait que nous avons atteints nos objectifs», a dit M. Fofana. 

Le PCA ne cache pas son optimisme. D’après lui, le meilleur reste à venir: «Les perspectives que nous avons au Burkina sont les meilleures possibles. Nous sommes à plus de 350 000 abonnés. J’ai foi que nous allons très vite doubler ce chiffre.»

Aymé Makuta, le directeur général de CANAL+BURKINA a souligné que cette performance a été réalisée malgré un contexte d’adversité marquée notamment par la crise sécuritaire et, surtout, la pandémie du Coronavirus. «L’année 2020, a-t-il dit, a démontré la capacité des équipes de CANAL+ BURKINA à faire face à l’adversité, à inventer, à être plus créatifs pour trouver des solutions pour satisfaire la clientèle»

«D’Africa One» à «Cap 10 Africa»

A l’en croire, le Burkina comptait 316 000 abonnés au 1er janvier 2020 et plus de 350 000 au 31 décembre de la même année. «Une progression extraordinaire, spectaculaire quand on connait les conditions dans lesquels nous avons travaillé. Nous avons réussi à dérouler nos activités sur le terrain, à mobiliser nos partenaires autours de nos objectifs. Aujourd’hui, je suis très fier d’être à la tête de cette équipe forte de CANAL+BURKINA qui a réussi à enregistrer un peu plus de 50 000 abonnés en un an», a-t-il précisé, en félicitant le personnel pour sa mobilisation constante, son professionnalisme et sa détermination. 

David Mignot, directeur pour l’Afrique de CANAL+ s’est dit très impressionné par ce qui a été accompli depuis quelques années au Burkina. Il a ensuite détaillé les performances du groupe en Afrique, avant d’annoncer la mise en place d’un nouveau plan élaboré avec les patrons de toutes les filiales. 

On retiendra qu’en 2011, CANAL+ compatit 350 000 abonnés en Afrique. Un plan « a été mis en place avec pour objectif d’atteindre un million d’abonnés en 2020. Il a mieux fonctionné que prévu, puisqu’en 2013, le million d’abonnés était atteint.  « Notre ambition était aussi d’équiper d’un bouquet CANAL+ une famille sur deux ayant l’électricité. Nous avions alors estimé à entre 15 et 20 millions le nombre de famille disposant de l’électricité. Ambition atteinte puisqu’au 31 décembre 2020, 9 millions de familles disposent d’un bouquet CANAL+», ajoute M. Mignot. 

Pour y arriver, le groupe CANAL+ a dû enrichir son offre, en lançant plusieurs chaines (plus de 250 actuellement sur le bouquet) en produisant de séries qui collent aux réalités africaines, etc. «Nous remplissons un rôle très important dans l’usage et le divertissement après des familles. La moitié du temps est passée devant les chaines du groupe: Novelas, Nollywood TV et des chaines qu’on a fait faire», assure le directeur Afrique de CANAL+.   

Pour lui, cette belle courbe de croissance devrait encore monter, surtout avec la hausse de la démographie, du taux de couverture en électricité du continent et la généralisation du haut débit internet à bas coût. 

Changement à la direction

C’est la raison pour laquelle, un nouveau plan, baptisé « Cap 10 Africa» a été lancé. Il vise la barre de 10 millions d’abonnés d’ici 2025. Il contient aussi des projets de production de contenus locaux en français et dans les langues locales.  «Nous allons nous appuyer sur la maitrise du terrain sur lequel nous évoluons depuis 30 ans», précise David Mignot, qui compte sur le nouveau plan  pour recruter dix millions d’abonnés de plus d’ici fin 2025, dans 25 pays d’Afrique. «Nous souhaitons qu’en fin 2025, qu’il y ait 20 millions de familles équipées CANAL, dont au moins dix millions actifs». 

David Mignot a profité de la rencontre pour annoncer des changements à la tête de CANAL+ BURKINA. Ainsi, Aymé Makuta, appelé à d’autres fonctions au sein du groupe, cède la place à Jonathan Lett. Le nouveau directeur général de CANAL+BURKINA n’arrive pas en terrain inconnu, puisqu’il a déjà occupé le poste de directeur des finances du groupe au Burkina, avant d’aller prendre les rênes de CANAL+BENIN. «J’ai quitté le Burkina en 2016 avec 230 000 abonnés. Il y a donc un énorme travail qui a été abattu», a-t-il reconnu. «La croissance 2020 va être dur à égaler mais on va s’y atteler», promet-il, avant de d’annoncer aux agents qu’il va se reposer sur eux «pour pouvoir réussir à performer ce plan qui nous a été présenté et qui est très ambitieux. Nous allons nous remonter les manches et le décliner dans notre pays et avancer.» 

Au cours de la rencontre, des récompenses ont été distribuées aux agents qui se sont illustrés dans leurs départements respectifs. Un cadeau a été remis à Mme Rosalie Domodo, la 350 000e abonnée. Elle est repartie avec un téléviseur 55 pouces, un abonnement à la formule tout CANAL valable un an et un bon d’achat d’une valeur de 350 000 FCFA.  

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Rien n'a été trouvé!

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé