Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SPORT

La page officielle du Football club de Nantes (ligue 1) en France a annoncé, en fin de soirée du mardi 31 janvier 2017, l'arrivée de l'attaquant burkinabè, Préjuce Nakoulma, dans l'équipe professionnelle des Canaris pour deux saisons et demie.


Actuellement à la Coupe d’Afrique des nations Gabon 2017, l'ex attaquant de kayserispor (D1 Turque) était libre de tout contrat depuis un mois. L'attaquant burkinabè de 29 ans a disputé l'essentiel de sa carrière professionnelle en Pologne en marquant 61 buts en 240 matchs. En équipe nationale, Préjuce Nacoulma a marqué 10 buts en 42 rencontres.

Par ailleurs, l’un des meilleurs buteurs de cette CAN 2017 (2 buts), Préjuce Nakoulma joue la demi-finale ce mercredi 1er février face à l'Egypte. Rappelons que les dirigeants nantais attendaient des documents qui prouvent que le joueur était libre. Ils sont finalement arrivés (contre toute attente) dans la soirée de ce mardi pour finaliser le contrat qui les lie désormais à l’une des révélations de la CAN 2017.

Abel Azonhandé