Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

SOCIETE

Le projet Tech4Sahel a pour ambition de créer des perspectives inclusives et durables pour la jeunesse sahélienne en faisant du numérique de l’esprit entrepreneurial et de l’intelligence collective des leviers de croissance locale. Porté par Simplon.co, Makesense, l’IRD et financé par le ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères français, il se déroulera sur 2 ans au Burkina Faso, au Mali et au Niger. Son lancement au Burkina a eu lieu le 10 novembre 2020 à l’Institut Français de Ouagadougou.



Les objectifs du programme Tech4Sahel sont entre autre, de développer l’employabilité des jeunes par des formations aux métiers techniques du numérique et aux compétences entrepreneuriales ; Susciter des vocations chez les femmes en leur donnant accès à un secteur porteur par des activités de sensibilisation et formation aux compétences numériques chez les lycéennes en les initiant à la démarche scientifique, à la culture numérique et à la citoyenneté engagée ; Offrir à l’écosystème des opportunités de faire émerger des projets collaboratifs répondant aux enjeux sociaux, environnementaux, aux problématiques issues de la recherche et fédérer ses acteurs autour d’un numérique à impact positif.

La première partie de ce lancement a été consacrée à un atelier collaboratif réunissant institutions, organisations et acteurs de recherche de l’écosystème. Objectif étant d’identifier des thématiques sociales ou environnementales communes et faire émerger des idées de solutions numériques avec l’aide des méthodes de design thinking.