Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Le projet Tech4Sahel a pour ambition de créer des perspectives inclusives et durables pour la jeunesse sahélienne en faisant du numérique de l’esprit entrepreneurial et de l’intelligence collective des leviers de croissance locale. Porté par Simplon.co, Makesense, l’IRD et financé par le ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères français, il se déroulera sur 2 ans au Burkina Faso, au Mali et au Niger. Son lancement au Burkina a eu lieu le 10 novembre 2020 à l’Institut Français de Ouagadougou.



Les objectifs du programme Tech4Sahel sont entre autre, de développer l’employabilité des jeunes par des formations aux métiers techniques du numérique et aux compétences entrepreneuriales ; Susciter des vocations chez les femmes en leur donnant accès à un secteur porteur par des activités de sensibilisation et formation aux compétences numériques chez les lycéennes en les initiant à la démarche scientifique, à la culture numérique et à la citoyenneté engagée ; Offrir à l’écosystème des opportunités de faire émerger des projets collaboratifs répondant aux enjeux sociaux, environnementaux, aux problématiques issues de la recherche et fédérer ses acteurs autour d’un numérique à impact positif.

La première partie de ce lancement a été consacrée à un atelier collaboratif réunissant institutions, organisations et acteurs de recherche de l’écosystème. Objectif étant d’identifier des thématiques sociales ou environnementales communes et faire émerger des idées de solutions numériques avec l’aide des méthodes de design thinking.