Aujourd'hui,
URGENT
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».
Burkina: Incarcéré à Ouaga,Jean Claude Bouda, ex ministre de la Défense obtient une «permission» d’un mois pour des soins (LeFaso.net). 
Nécro: le général de division Ali Traoré est décédé dans une clinique à Tunis où il avait été évacué quelques jours plus tôt. 
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 

SOCIETE

La deuxième promotion des élèves de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam) pour le stage militaire au Groupement d’instruction des forces armées (Gifa) a quitté Ouagadougou, dans la matinée de ce dimanche 9 août 2020, pour Bobo-Dioulasso. Escortés au départ par la gendarmerie nationale, ils passeront 45 jours au Gifa.

850 énarques concernés par la deuxième session de stage militaire prévue du 10 août au 23 septembre 2020 sont attendus au Groupement d’instruction des forces armées (Gifa) à Bobo-Dioulasso. Les élèves de l’Enam de Ouagadougou et de l’Institut régional d’administration de l’Est basé à Fada ont quitté Ouagadougou ce 9 août 2020. Ils retrouveront, sur place à Bobo-Dioulasso, ceux de l’Institut régional d’administration des Hauts-Bassins.

Pour le Directeur général de l’ENAM, Dr Awalou Ouédraogo, la transformation de la fonction publique doit être liée à l’être humain. Et «c’est pour cela que l’Enam a estimé que la meilleure façon de contribuer à un changement radical de notre fonction publique, c’est d’assurer et s’assurer que les élèves qui sortent de l’Enam sont formés à la fois au savoir-faire et aussi au respect des valeurs les plus essentielles de notre pays», a soutenu le directeur général. 

Durant les 45 jours de stage militaire, les élèves partageront des valeurs dont le patriotisme, l’esprit d’équipe et la défense de l’intérêt général.

Ils seront également formés au secourisme, au maniement des armes «pour se protéger et protéger la Nation», a indiqué Dr Awalou Ouédraogo.

Le stage se déroulant dans un contexte de Covid-19, les élèves ont subi, au préalable, deux tests, respectivement en juillet et en août. Un seul cas a été enregistré à Fada N’Gourma, mis de côté pour une prise en charge.

Le directeur général Awalou Ouédraogo a salué l’équipe du Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (Corus) pour son soutien.

Pour mémoire, c’est le 11 août 2019 que les énarques ont renoué avec la formation militaire au Gifa.