Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Huit des 12 personnes interpellées par la gendarmerie à Tanwalbougou pour des faits de suspicion de terrorisme ont retrouvé la liberté, selon ce communiqué du Procureur du Faso. Pour rappel, 12 autres personnes interpellées en même temps qu’eux et pour les mêmes faits ont trouvé la mort dans des circonstances jugées suspectes par des associations de droits de l’homme. 

«Le 12 mai 2020, j'informais l'opinion publique nationale de l'ouverture d'une enquête dans le cadre de l'interpellation de vingt et cinq (25) personnes par la gendarmerie de Tanwalbougou le 11 mai 2020 pour des faits de suspicion de terrorisme.

Au stade actuel de cette enquête, la mesure de garde à vue qui avait été prise à l'encontre de douze (12) personnes a été levée pour huit (08) d'entre elles. Ces huit (08) personnes ont été ainsi libérées ce jour même.

Mais, il leur a été demandé de rester toujours à la disposition des enquêteurs et de se tenir prêtes pour répondre à toutes convocations de la justice en cas de besoin pour les suites de la procédure.

Fait à Fada N'Gourma, le 03 juin 2020»

LE PROCUREUR DU FASO

KADEBA Judicaël