Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

SOCIETE

Pour contrer la Covid-19, le Collège des Oulémas de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) décide de suspendre les prières dans toutes les mosquées. 

«Le jeudi 19 mars 2020, le Collège des Oulémas de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) sur convocation du Président du présidium, s’est tenu en session extraordinaire au siège de la Fédération aux fins d’examen et de prise de mesures relatives à la prévention du coronavirus au sein de la communauté.

Les Oulémas de la Oummah islamique du Burkina Faso, après analyse de l’évolution de la pandémie dans notre pays et en droite ligne de la dynamique de prévention enclenchée par les autorités, se fondant sur les dispositions islamiques en matière de gestions des épidémies, décident de:

1. La suspension des prières dans toutes les mosquées sur toute l'étendue du territoire burkinabè y compris celles de Djoumah (prière de vendredi). Toutefois, les appels à la prière sont maintenus pour rappeler aux fidèles de prier à domicile ;

2. La suspension des cérémonies collectives de baptême, de mariage, d’enterrement, de douas et tous autres évènements cultuels musulmans nécessitant un rassemblement de plus 50 personnes; 

La FAIB décide de la suspension temporaire des prières et des regroupements socio-cultuels musulmans.»

Fédération des Associations Islamiques du Burkina