Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

SOCIETE

Ce communiqué du ministre en charge de la Communication est relatif au massacre, samedi 25 janvier 2020, de 39 civils dans le village de Silgadji, localité située dans la commune de Tongomayel, dans la province du Soum. 

«Une attaque terroriste a été perpétrée dans le village de Silgadji, localité située dans la commune de Tongomayel, dans la province du Soum, le samedi 25 janvier 2020.

Les opérations de ratissage entreprises dans la zone par les Forces de Défense et de Sécurité ont permis de constater la mort de trente-neuf (39) de nos concitoyens dans cette attaque lâche et barbare. Les Forces de Défense et de Sécurité ont apporté leur aide et leur soutien aux populations pour l'inhumation des victimes.

Le Gouvernement présente ses condoléances aux familles des victimes et à la population meurtrie de la commune de Tongomayel.

Le Gouvernement tient à réaffirmer sa détermination à créer toutes les conditions pour une sécurisation effective des habitants des villages dans les zones visées par les attaques des groupes armés terroristes.

Pour cela, il appelle les populations dans les zones de fort défi sécuritaire à éviter les rassemblements qui donnent l'occasion aux terroristes de perpétrer leurs attaques et invite tous les burkinabè à un respect strict des consignes de sécurité et à une vigilance accrue.

Le Gouvernement est certain que malgré l'âpreté de la lutte, la victoire sera en faveur de notre Faso et cela grâce à la collaboration entre les  populations et les Forces de Défense et de Sécurité et à l’engagement de tous les burkinabè.»