Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

La sortie officielle de la 48e promotion des élèves policiers a eu lieu le lundi 15 juillet 2019 à Ouagadougou. Ce sont au total 2136 policiers qui intègrent officiellement les rangs de la police nationale et municipale.

La 48e promotion des élèves policiers de l’école nationale de la police a été baptisée « Engagement patriotique ». La présente sortie a été placée sous le thème « Renforcer la formation initiale du policier dans la lutte contre l’insécurité », et a pour parrain le Premier ministre Christophe  Dabiré, représenté pour la circonstance par Chériff Moumina Sy, Ministre d’Etat, ministre de la défense nationale et des anciens combattants.

Et sur 2156 élèves policiers au départ, 2136 (1906 de la police nationale et 236 de la police municipale) ont pu franchir le rubicond. Aussi, on note qu’il y a eu 1 décès et 14 recalés au cours de la formation. Devant les officiels et leurs parents venus les soutenir, les impétrants ont pris l’engagement de lutter contre l’insécurité.

Le porte-parole et délégué de la promotion, le sous-officier de police Mobidi Xavier rassure la population quant à leur mission. « Nous vous rassurons avec fierté que  nous promotion sortante, n’irons pas gonfler nullement la troupe mais plutôt pour relever avec professionnalisme les défis de la sécurité sur le terrain », a-t-il laissé entendre. 

Le ministre de la sécurité  M. Ousseni Compaoré a invité les impétrants à être des « policiers dévoués, disciplinés et républicains ».

Désormais, ceux-ci n’attendent plus que leurs affectations dans les différentes unités de la police nationale et municipale pour servir la nation du mieux qu’ils le peuvent.