Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

Dans le cadre de la lutte contre le coronavirus (Covid-19) l'Alliance pour le développement humain durable et l'intégration sociale (Adhis), a mis à la disposition du quartier Zogona, 30 lave-mains le vendredi 27 mars 2019. Ces lave-mains ont été disposés dans des points stratégiques du quartier tels que le marché de Zogona, les centres de santé, les points de rassemblement de jeunes etc.

Le bilan de personnes touchées par le Covid-19 au Burkina Faso s’élève désormais à 180 cas confirmés. A la date de ce vendredi 27 mars 2020, le pays compte 2 nouveaux patients guéris, ce qui porte le nombre total de malades guéris à 12, 2 nouveaux décès (ce qui porte le nombre total de décès à 9) et 2 nouveaux foyers de contamination (Sindou et Kongoussi). C'est ce qui ressort du point de presse du Comité de riposte à la pandémie ce 27 mars 2020.

Au cours d’une opération offensive menée le 17 mars, la Force conjointe du G5 Sahel a libéré cinq jeunes filles et une mère de famille, retenues en otage par des groupes armés terroristes.

Lutter contre l’insécurité sous toutes ses formes, surtout celle urbaine, demeure l’apanage de l’institution policière qui la mène avec le concours des populations pour une cité tranquille et plus paisible.

Voici le point de la situation de la pandémie de la maladie à coronavirus (Covid-19) au Burkina Faso à la date du 24 mars 2020. 

Des hommes armés non identifiés ont assassiné, mardi 24 mars 2020, le chef de village de Tankoualou et deux autres personnes. Le village de Tankoualou  est situé dans la commune de Foutouri, province de la Komondjari, région de l'Est. 

Burkina: mise en quarantaine des stocks de chloroquine et ses dérivés.

Le bilan de personnes touchées par le Covid-19 au Burkina Faso s’élève désormais à 114 cas confirmés. A la date de ce mardi 24 mars 2020, le pays compte 5 patients guéris et 4 décès. A ce jour, 68 pays sont touchés par ce virus dont 42 pays africains.

Le bilan de personnes touchées par le Covid-19 au Burkina Faso s’élève désormais à 99. A la date de ce lundi 23 mars 2020, le pays compte 5 patients guéris et 4 décès.

Le bilan de personnes touchées par le Covid-19 au Burkina Faso s’élève désormais à 75. A la date de ce dimanche 22 mars 2020, le pays compte 5 patients guéris et 4 décès.

Le bilan de personnes touchées par le covid-19 au Burkina Faso s’élève désormais à 64. Deux nouveaux décès ont été enregistrés, portant à trois le nombre de décès au total. Cinq patients sont guéris. 

La commune rurale de Diabo fait partie des six communes que compte la province du Gourma et est située à 50 Km au Sud-Ouest du chef-lieu de la région de l’Est, Fada N’Gourma. Elle est à environ 210 Km de Ouagadougou. A la tête de cette commune depuis 2016, Ousmane Boly et le conseil municipal entend faire de Diabo une zone d’attraction touristique. Confronté à la crise sécuritaire sans précédent et à la pandémie du Corona virus (COVID 19), le bourgmestre de Diabo n'entend pas baisser les bras. Lui et son conseil donnent l'exemple en cédant leurs indemnités et frais de carburant au profit des structures déconcentrées de l'administration centrale.