Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

POLITIQUE

Ce communiqué est du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouaga 1. 

«Monsieur le Procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance de Ouaga 1 porte à la connaissance de l'opinion publique nationale, que dans le cadre de l'organisation des élections couplées présidentielle et législatives au Burkina Faso, il est instauré une permanence audit tribunal pour recevoir et juger, à toute heure et suivant la procédure de flagrant délit, des infractions de fraude électorale et assimilées relevant de son ressort de compétence. Le même dispositif de permanence est, du reste, installé dans tous les tribunaux de grandes instances du ressort de la Cour d'Appel de Ouagadougou.

À cet effet, il demande à tout témoin de fraude électorale et assimilée ou de tout comportement suspicieux de saisir  soit le commissariat de police, soit la brigade de gendarmerie la plus proche, ou de s'adresser directement à son parquet aux fins de dénonciation. Contacts utiles : 70 47 2254 / 70 30 01 82 / 70 98 97 57 / 70 52 10 96 / 70 57 70 86.» 

Ouagadougou, le 21 novembre 2020

Le Procureur du Faso

Harouna YODA

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir