Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

POLITIQUE

Ceci est un communiqué de presse de la présidence du Faso sur le début ce lundi 15 juillet du dialogue politique entre le président du Faso et les partis politiques de la majorité et de l'opposition.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré préside ce lundi à Ouagadougou, la cérémonie officielle d’ouverture du dialogue politique, qui réunit les partis de la majorité et de l’opposition.

Ce dialogue politique, qui se tient du 15 au 22 juillet 2019, autour de l’organisation des élections de 2020, de la situation nationale et de la cohésion sociale, est une initiative du président du Faso pour permettre aux acteurs de la scène politique nationale de s’asseoir autour de la même table, pour des échanges ouverts sur des sujets d’intérêt national. 

Annoncé le 4 avril dernier lors de la rencontre, entre, d’une part, le président du Faso et le Chef de file de l’opposition politique (CFOP) et, d’autre part, le président du Faso et la majorité présidentielle, ce dialogue politique traduit la disponibilité du chef de l’Etat à l’écoute et à la concertation, pour un Burkina apaisé, réconcilié, et solidaire.

Les travaux de cette rencontre politique seront co-présidés par le président de l'Alliance des Partis de la Majorité Présidentielle (APMP), Simon Compaoré, et le Chef de file de l’Opposition politique, Zéphirin Diabré, avec pour rapporteur général, le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Cohésion sociale, Siméon Sawadogo.

Chaque délégation participante est constituée de 20 personnes, dont au moins cinq femmes.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir