Aujourd'hui,
URGENT
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».
Burkina: Incarcéré à Ouaga,Jean Claude Bouda, ex ministre de la Défense obtient une «permission» d’un mois pour des soins (LeFaso.net). 
Nécro: le général de division Ali Traoré est décédé dans une clinique à Tunis où il avait été évacué quelques jours plus tôt. 
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 

ECONOMIE

La Banque mondiale a approuvé jeudi 30 avril 2020 un financement de 21,15 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA)* dont la moitié en don et l’autre moitié en crédit pour soutenir le Burkina Faso dans la lutte contre la pandémie de COVID-19. 

Le Projet de préparation et de riposte à la pandémie de Covid-19 au Burkina Faso renforcera les capacités de prévention, d’anticipation et de réaction des systèmes de santé publique.

Il prolongera et étendra les financements d’urgence à hauteur de 4 millions de dollars du Projet de renforcement des services de santé (PRSS), qui, entre autres, soutient la protection du personnel soignant et le suivi des personnes ayant été en contact avec des cas confirmés de COVID-19 ». Le montant total du PRSS est de 100 millions de dollars, dont 80 millions en don et 20 millions en fonds fiduciaires. 

«La riposte à la pandémie développée par le Burkina Faso s’appuie sur l’expérience acquise ces dernières années dans les opérations de santé», indique Christophe Rockmore, responsable par intérim des opérations de la Banque mondiale au Burkina Faso. «La Banque mondiale travaillera étroitement avec le gouvernement et tous les partenaires et parties prenantes concernés afin de mettre en œuvre efficacement le projet».  

Ce projet permettra notamment de former environ 2000 personnels de santé de première ligne et l’acquisition du matériel de prise en charge des patients. En outre, il est prévu la distribution de vivres et de provisions essentielles aux populations affectées par le COVID-19.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir