Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

CULTURE

L'Institut français de Ouagagoudou a servi de cadre le 15 février 2020 pour le lancement des activités de la deuxième édition du Festival des arts équestres. A l'occasion, le public a eu droit à une démonstration, de l'acrobatie au dialogue corporel avec les chevaux. Durant 30 minutes Madi Dermé à fait voyager le public dans son univers.



C'est devant un public amoureux des chevaux que s'est ouvert officiellement la deuxième édition du Festival arts équestres. Pas de thème pour aborder cette édition et selon le promoteur Madi Dermé, issu d’une famille qui perpétue l’art équestre depuis plusieurs générations, "il ne faut pas laisser la pratique disparaître car le Burkina Faso lui-même porte comme emblème le cheval."

La promotion et la revalorisation de la tradition équestre constituent alors son cheval de bataille. «Je suis né au milieu des chevaux. Il faut absolument garder cette tradition, la développer et surtout la transmettre aux jeunes générations», insiste M. Dermé : «Nous sommes parfois décrits comme les cow-boys d'Afrique de l'Ouest. Donc c'est à nous de prouver que le cheval fait partie de notre quotidien." S'inspirant d'un proverbe Peulh qui dit que «Le cheval est à la fois ton épouse, ton véhicule, ton collègue et ton meilleur ami», Madi Dermé estime que pour mieux communiquer avec le cheval, il faut d’abord être patient et se procurer tout le temps nécessaire avec lui.

La 2e édition du Festival international des arts équestres (FIDAE) s'est déporté après l'étape de l'Institut français, à l’hippodrome de Ouagadougou les 22 et 23 février pour une parade en plein air dans l'univers des chevaux.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir