Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

CULTURE

Le festival «Fête de la musique» célèbrera pour la 14è fois consécutive, la musique dans toute sa splendeur à Ouagadougou. Cette année, la fête de la musique se célèbrera sur 4 jours à savoir les 20, 21, 22 et 23 juin sur le terrain du maquis stade de France sise au 1200 logements. L’annonce a été faite par le comité d’organisation ce 18 juin par le comité d’organisation.



Le festival «Fête de la musique» se veut un cadre de prestations d’artistes par excellence et un moment de retrouvailles entre amis, collègues et fans de la bonne musique avec l’espace de détente aménagé à cet effet par Exit Management depuis 14 ans à Ouagadougou. Cette année encore, le festival «Fête de la musique» donne rendez-vous sur l’esplanade du terrain du maquis stade de France pour 4 jours de festivités d’ambiance et de convivialité pour le bonheur des Ouagavilloises et Ouagavillois.

Au total, ce sont 14 prestations live qui sont prévues du 20 au 23 juin avec des artistes nationaux et internationaux. Notamment Amzy, Vitalo, Hamtusin, Marie Gayeri, Imah Ado, Bohena Josias, Ella Nikiéma, Nourat, Floby, Wematou, Joey le Soldat, Prince Zoetaba, Mariah Bissongo. Pour la date du 23 juin, les organisateurs ont invité le célèbre groupe Les Pros du Zouglou de la Côte d’Ivoire qui viendra selon Alexis Allognon, promoteur du festival, donner un cachet particulier à la célébration cette année avec une prestation exclusivement en live.

En plus de ce que quelques jeunes artistes burkinabè auront la possibilité de s’exprimer en playback en début de chaque soirée, l’accent est mis cette année sur les spectacles live. «Le festival Fête de la musique doit servir de cadre de promotion de la musique dans toutes ses dimensions. Nous faisons venir 9 personnes, c’est-à-dire l’ensemble du groupe pour jouer en 100% live. Et cela est valable pour toutes les têtes d’affiches », a annoncé M. Allognon.

Cette année encore, des rencontres professionnelles sont prévues. L’occasion sera ainsi donnée au Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) pour sensibiliser les gérants de maquis, buvettes, boîtes de nuit etc. sur la nécessité de payer les droits d’auteur. Sur le choix des artistes retenus pour ce festival, les organisateurs affirment qu’aucun copinage n’est admis et que ce sont les artistes en vogue du moment et leur actualité musicale qui prime sans compter qu’un clin d’œil est fait aux artistes den herbe. Rendez-vous est donc pris pour le 20 juin prochain pour début des hostilités.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir