Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

CULTURE

Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou bat son plein en ce moment dans la capitale et autres villes du Burkina. Pays invité d’honneur à cette 26e édition cinquantenaire, le Rwanda dit être «satisfait» de l’organisation dans son ensemble et surtout du Marché international du cinéma et de la télévision africain (Mica) qui lui permet de faire découvrir et redécouvrir son patrimoine culturel et touristique.


Conformément à sa vocation, le Mica accompagne le cinéma africain dans sa volonté de se promouvoir davantage en offrant à la consommation internationale, des produits cinématographiques et audiovisuels de qualité. Le but étant d’offrir aux cinéastes africains et de la diaspora un espace marchand professionnel, fiable et fructueux. Il s’agit pour le Mica en cette 19e édition, de porter un marché du film africain à la hauteur des nouvelles ambitions du Fespaco. Des ambitions qui qui se déclinent en termes d’innovations, d’ouverture et de renforcement des acquis qui ont permis au Fespaco de se hisser au rang de festival panafricain et au Mica d’être un espace promotionnel d’envergure internationale.

Pays invité d’honneur cette année, le Rwanda est donc présent au Mica à travers un gigantesque stand. Jessica Nyirimana est membre de cette délégation et animatrice dudit stand pour le volet conférence et tourisme. «Nous avons été très bien accueillis et c’est vraiment chaleureux. Nous avons un stand assez grand qui nous permet d’exposer toutes nos thématiques et films», témoigne-t-elle.

Le Rwanda selon Jessica Nyirimana est un pays très propre et vert, avec ses gorilles et son lac Kivu qui l’arrose. Au total, ce sont cinq thèmes que les Rwandais comptent développer lors de ce Fespaco. «Le Rwanda n’est pas connu comme un pays de cinéma, mais entend visiblement bien le devenir», insiste Jessica Nyirimana. Le pays invité d’honneur est venu en force à ce festival avec plusieurs délégations. Les trois réalisateurs de films en compétition sont évidemment présents. Joël Karekezi, venu présenter le long-métrage «Mercy of the jungle», centré sur deux soldats de l’armée rwandaise, séparés de leur bataillon dans le Sud-Kivu en 1998. Marie-Clémentine Dusabejambo, pour le court-métrage «Icyasha» et Jean-Claude Uwiringiyimana, pour le court-métrage documentaire «Inanga», sont également présents.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir