Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

CULTURE

Pour la 8e fois consécutive, le cinéma numérique ambulant (CNA) participe au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco). Pour cette 26e édition cinquantenaire, le CNA a mis les petits plats dans les grands en proposant une programmation riche et diversifiées.


Créé en 2001, le CNA est un réseau international d’associations de cinéma mobile installé dans neuf pays. Il a pour activité principale, l’organisation de projections de films du patrimoine cinématographique africain en zones rurales et urbaines. Le CNA organise près de 1200 séances de cinéma par an, pour un public estimé à 300.000 spectateurs.

Présent au Fespaco depuis 2005, le CNA installe son village à Ouagadougou pendant une semaine tous les deux ans en marge du festival. Pour le CNA, le Fespaco est un moment important de rencontres et d’échanges. «Pour marquer le cinquantenaire, le CNA en partenariat avec le Fespaco, organise des projections de 9 Etalons d’or du Yennenga dans 9 villes du Burkina. Il s’agit de notamment de Sapouy, Koudougou, Saponé, Yako, Kombissiri, Boussé, Kaya, Ziniaré et Kongoussi. Le but étant de permettre à tout le pays de vivre cette grande fête», indique Kadidia Sidibé, présidente du CNA Mali et du CNA Afrique.

Le CNA organise également une soixantaine de projections de films en plein air à Ouagadougou et ses environs. Tous les soirs, il dresse en moyenne 8 écrans géants dans la ville. Au cours de ces séances, le CNA diffuse la une rétrospective des 23 Etalons d’or du Yennenga décernés jusqu’à cette 26e édition du Fespaco. Mais aussi des films cultes comme «Sia le rêve du python» du Burkinabè Dani Kouyaté.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir