Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

Débuté  le 31 janvier 2019 à Ouagadougou, Le Conseil d'administration du secteur ministériel (Casem) du ministère de la Culture, des Arts et du tourisme(MCAT), placé sous le thème: "la stratégie nationale  de la culture et du tourisme à l'épreuve de la décentralisation", a fermé ses portes  le 1er février 2019. Au terme des échanges, les participants ont présenté des propositions de  recommandations à leur ministre de tutelle Abdoul Karim Sango.

La 12ème édition du Festival international de danse, Dialogues de corps, a refermé ses portes le samedi 22 décembre 2018 après une semaine d’activités intenses. Plus d’un mois après l’édition 2018, quel bilan tirer de cette édition qui était placée sous le thème : « Territoires et imaginaires » ? Dans cet entretien accordé à Fasozine, Salia Sanou, directeur artistique du festival, fait le point…

Après le rendez-vous du 20 septembre 2018 à Ouagadougou, la virgule européenne à Paris et à Bruxelles, le comité d’organisation du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) a rencontré, ce vendredi 25 janvier 2019 à Ouagadougou, les hommes de média pour leur faire part de la sélection complète du cinquantenaire de cette biennale.

Du 26 janvier au 2 février 2019 se tient la 4e édition du festival Badara à Bobo-Dioulasso. Durant 7 jours, cette quatrième édition proposera des séances de travail en résidence, musique et formation avec les artistes locaux, des concerts, des rencontres  et des échanges entre les acteurs culturels.

Ils ont été révélés au public en octobre 1999 grâce à leur première cassette. 20 ans après, Zongo et Tao marquent un arrêt pour fêter l’évènement. Mais en attendant, Gnamian Bi plus connu sous le sobriquet Maréchal Zongo, est dans la capitale burkinabè pour un grand spectacle le 14 février prochain. Dans cet entretien, Zongo revient sur ces 20 années de carrière et bien d’autres activités entrant dans le cadre de cette célébration.

Encourager les investisseurs et valoriser les acquis dans les domaines de l’hôtellerie, la restauration et les voyages au Burkina, tel est l’objectif du Prix national de l’entrepreneur touristique. Premier du genre, l’initiative portée par le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme, a été présenté à la presse ce mardi 22 janvier 2019.

Les bénéficiaires du Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) bénéficient d’une formation les 17 et 18 janvier 2019 pour une gestion efficiente de leurs projets.

La 7e édition du Festival International de Danse de Ouagadougou (Fido)  se tiendra du 26 janvier au 2 février 2019. Placée sous le thème : «Penser ses maux, danser ses mots», cette  édition va accueillir une vingtaine de compagnies venant d’Europe, d’Afrique, d’Asie et des Caraïbes. Au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi 15 janvier 2019, la promotrice  Irène Tassembedo a expliqué les grandes lignes de l’acte 7 du festival.

Image d'illustration

Le Festival panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) a rendu public ce mardi 15 janvier 2019, la liste des 20 films long métrages de fiction retenus pour la compétition. Le Burkina Faso est représenté par trois réalisateurs.

Image d'illustration

Ceci est un classement réalisé par l'agence Wakatt Communication. En effet, depuis quelques années, les artistes burkinabè ont compris l'importance de retrouver leurs fans via les réseaux sociaux. Au Burkina Faso, le réseau le plus prisé selon Wakatt Communication est Facebook. Elle donne ici le Top 10 des pages Facebook des artistes les mieux animées en 2018. Selon ce classement, l'artiste le plus populaire sur Facebook est Floby  et sur les 50 pages analysées, seules 5 dépassent la barre des 50.000 fans.

Isis Ismaël Kaboré fait partie des plus jeunes réalisateurs burkinabè. Après «Le plan de Dieu» en 2013 et «Imam», le jeune réalisateur revient avec un long métrage dénommé «Amour d’une mère». C’est le Ciné Nerwaya qui a été le témoin de la première de ce film qui place désormais Ismaël Kaboré dans la cour des grands.

Débutée le samedi 15 décembre 2018 à Ouagadougou,  la 12e édition du festival « Dialogues de corps » bat son plein sur le site du Centre de Développement Chorégraphique (CDC) la Termitière.  Cette édition placée sous le thème  « territoires et imaginaires » connaitra son apothéose le samedi 22 décembre 2018. Ce mercredi 19 décembre, le marché des arts chorégraphiques, innovation majeure de l’édition 2018 a ouvert ses portes.